fbpx

Ecole du vin à Bordeaux : les 9 bonnes raisons!

Ecole du vin à Bordeaux : les 9 bonnes raisons!

Une Ecole du vin à Bordeaux : les 9 bonnes raisons!

Les métiers liés au développement et à la commercialisation des vins du vignoble bordelais sont en train de connaître une évolution majeure. Depuis maintenant quelques années, les vins de Bordeaux se disent en “crise”, cela étant en partie dû au ralentissement des exportations en volume, notamment sur le marché asiatique et plus particulièrement chinois. 

Cette décroissance s’explique entre autres par l’augmentation du volume des importations des vins du Nouveau Monde (Chili, Australie, Nouvelle-Zélande…) sur ce marché, ces derniers venant ainsi concurrencer les vins de Bordeaux. 

Dès lors les professionnels du vignoble bordelais doivent trouver et mettre en place des solutions innovantes afin de pérenniser leurs ventes,mais aussi trouver de nouveaux marchés et de nouveaux modes de commercialisation de leur production. 

Pourquoi et comment former ces futurs acteurs professionnels du vin de Bordeaux ? Nous vous apportons ici diverses réponses et raisons pour répondre à cette problématique. 

1 – Le marché du vin est un marché complexe

Le marché du vin est un marché complexe et riche qu’il est indispensable de connaître et de comprendre dans tous les aspects qu’il incarne. Qu’il s’agisse de la vinification, l’oenologie ou encore des différentes manières de le commercialiser : autant d’éléments techniques qu’il faut absolument maîtriser pour le conquérir et s’y faire une place. Pour cela, une formation en école de vin est fortement recommandée.

2 – La connaissance du vignoble bordelais est primordiale

La connaissance du vignoble bordelais est primordiale, mais la passion du produit est indispensable pour exceller dans un domaine aussi compétitif que celui des vins et spiritueux. Cela s’incarne par une curiosité constante et un investissement pluriel dans tous les aspects qu’il revêt. Les différents projets pédagogiques offerts en école de vin permettent donc d’étudier et d’approfondir ces différents aspects pour monter en compétence.

3 – Le digital incarne aujourd’hui un virage inéluctable

Le digital incarne aujourd’hui un virage inéluctable que tous les secteurs du tertiaire ne doivent pas manquer. Cela s’applique également pour le marché du vin qui doit pouvoir s’adapter à la transformation digitale dont ses partenaires et clients en sont d’ors et déjà acteurs. Il faut dès lors compter tout particulièrement sur les nouveaux professionnels de ce domaine qui ont à charge de participer activement à l’accompagnement du secteur dans le virage numérique du XXIe siècle. Que ce soit le développement du e-commerce ou du social media management, il est indispensable que les nouveaux acteurs professionnels de la filières soient sensibilisés à ces compétences-clés. 

4 – Le marché du vin de Bordeaux est un marché ancien

Le marché du vin de Bordeaux est un marché ancien qui n’a pas encore trouvé sa part de modernité. Pendant longtemps la réputation du vignoble bordelais était porté par les “Grandes Étiquettes” du vin de Bordeaux. Les Château Latour, Château Mouton Rothschild , Château Yquem, Château Haut-Brion, Château Margaux, Château Lafite Rothschild pour ne citer qu’eux, sont des acteurs historiques référencés dans le classement 1855 commandé par Napoléon III à l’occasion de l’exposition Universelle de Paris de 1855. Depuis maintenant plusieurs années, nous constatons un changement dans le paysage des vins de Bordeaux. De nouveaux professionnels arrivent sur le marché. De jeunes diplômés spécialisés sur ce secteur sortant d’école du vin sont force de propositions et d’initiatives pour développer des projets, créer des produits, créer de nouvelles marques qui disruptent le marché du vignoble bordelais. La création et la commercialisation des vins de Games of Thrones par un jeune viticulteur du Saint-Emilion, Thibaut Bardet en est un bel exemple. Son esprit d’innovation et le succès de ses vins montrent qu’il est possible d’outrepasser les codes du vin de Bordeaux tout en gardant la qualité du produit. Thibaut Bardet, qui est parrain de l’école du vin Magnum Institute, travaille avec les étudiants de manière à transmettre sa volonté d’innover dans le vignoble bordelais.

5 – La renommée du vignoble bordelais dépasse les frontières

La renommée du vignoble bordelais dépasse les frontières c’est un fait, mais ce n’est pas sans effort. En effet cela implique nécessairement pour les professionnels du secteur de continuellement s’efforcer à faire exister et mettre en exergue leur terroir dans un marché international où de nouveaux acteurs étrangers tendent à émerger. Il faut, pour ce faire, connaître et maîtriser les secteurs viti-vinicoles étrangers, aller à leur rencontre directement, comprendre les spécificités de chaque terroir, chaque climat, chaque cépage… afin de conserver cette réputation historique. Une formation associant des cours et des projet à l’international reste la solution la plus adaptée pour faire briller nos vins au delà de nos frontières.

6 – La région bordelaise n’est pas en reste lorsqu’il s’agit d’attractivité touristique

La région bordelaise n’est pas en reste lorsqu’il s’agit d’attractivité touristique et cela en grande partie grâce à son vignoble qui attire chaque année des milliers de touristes désireux de découvrir ses multiples facettes : différents terroirs, appellations, cépages. L’oenotourisme est en plein essor depuis maintenant une dizaine d’année. Cela constitue un nouveau maillon essentiel du vin de Bordeaux pour contrer la baisse de leurs ventes à l’export.

7 – Il est essentiel de parler ici de l’aspect professionnalisation

Il est essentiel de parler ici de l’aspect professionnalisation qui passe par un apprentissage à la fois en école du vin mais également en collaboration avec des professionnels de la filière du vignoble bordelais. Cette mise en oeuvre passe nécessairement par l’équipe pédagogique de l’école du vin qui regroupe des intervenants issus du monde du vin de Bordeaux, vignerons, négociants, courtiers, entre autres, désireux de transmettre leurs expériences au travers de Master Class, de projets d’entreprise, ou encore de hackathon. La montée en compétence liée à la professionnalisation s’exerce également par le mode de fonctionnement de l’école du vin. On peut citer, par exemple, Magnum Institute Wine and Spirits Business School qui propose dès la 3ème année l’alternance afin de permettre aux étudiants de commencer à construire leur réseau professionnel par l’intermédiaire de stage ou bien de projets professionnalisants.

8 – Le profil type d’un étudiant à la sortie d’une école du vin

Il convient également de parler du profil type d’un étudiant à la sortie d’une école du vin. Quelles compétences doit-il acquérir? A cette question, la réponse reprend les différents points cités ci-dessus. L’étudiant se doit d’être curieux, passionné par son secteur, être un véritable expert du vignoble bordelais et en général des vins de Bordeaux. Il doit également avoir  les réponses aux questions techniques: quels sont les cépages stars du vignoble Bordelais en fonction des différentes appellations? Quelles sont les différentes appellations du vin de Bordeaux? Quelles sont les différentes techniques de vinification? Qu’est ce que l’assemblage? Quelles sont les différents classements? L’étudiant doit également se monter connaisseur des vignobles étrangers qu’ils soient européen, ou bien australien ou en encore argentin. Il doit posséder les nouvelles compétences clés délivrées par l’école du vin, l’esprit d’innovation, et surtout savoir utiliser le digital pour permettre de mettre en place une stratégie afin de piloter et d’assurer le développement commercial d’un vignoble par exemple. 

9 – Les compétences auxquelles elle forme l’étudiant

Pour conclure, il convient de choisir son école du vin en fonction des compétences auxquelles elle forme l’étudiant. Les profils hybrides, polyvalents sont les véritables profils de demain, une capacité d’adaptation importante, un esprit d’innovation développé, des compétences et connaissances sur les techniques du vignoble de Bordeaux et vignobles étrangers et pour finir une maîtrise parfaite du digital pour répondre aux nouvelles attentes et besoins de la filière du vin de Bordeaux.

 

Découvrez également les autres écoles du Groupe : Webtech, Escen, Atlas et Bachelor Institute